La vie d’une maman au foyer, vous imaginez ça comment?

J’avoue m’être souvent posée la question quand je ne l’étais pas.

J’imaginais tout de suite que tout était merveilleux. Que tout coulait de source, avec des enfants sages, et des mamans toujours zen arrivant à combiner les impératifs de la maison avec ceux de leurs enfants, et quand leurs maris rentrant à la maison à 17h30 ( de bonne humeur bien sûr), ensemble, ils s’occupent des petits… Puis, Monsieur fait la cuisine, pendant que Madame, fait le repassage…. Ils ne sont pas fatigués, n’allument jamais la télé, font des jeux de société, des promenades, ils chantent et ont tout le temps le sourire….

C’est pas comme ça  que vous les imaginez les autres mamans dans leurs familles??

C’est pas comme ça que vous imaginez Alice???

Si? Ahhh merci ! En effet chez moi cela se passe de cette manière…avec quand même quelques petites nuances… mais vraiment 3 fois rien…

Et d’ailleurs je vous dis prenez exemple mes loulous!!

…….

Mouai

Cette vie un  jour je vous la ferai en images.

Quand on pense à une maman au foyer, on se dit souvent « Oh la chance » et on voit la mélodie du bonheur.

Une maman au foyer, que fait-elle?

Va t-elle passer ses journées devant la télé, sur son ordi son smartphone ou sur son bouquin préféré? Hummm…

Va-t-elle chez l’esthéticienne , faire les boutiques, ou prendre des cafés au bar avec les copines?? Heuuuuu…

Profite t-elle de sortir un max, se faire des cinés, des restos, et soyons fous d’aller au casino claquer l’argent avec bébé dans la poussette??? Non mais tu délires Alice c’est n’importe quoi !

En fait je ne sais pas comment font les autres mamans, mais chez moi, c’est avec très peu de répit.

C’est une chance de voir nos enfants grandir, et de nous en occuper nous même. Eux aussi ont de la chance ( même si pour eux c’est naturel) d’avoir leur maman à la maison, mais ça ils le comprendront plus tard. Toutefois n’oublions pas qu’il y a aussi quelques petits inconvénients.

Tout d’abord financiers, on ne gagne rien à rester à la maison… Donc, les finances s’amoindrissent. Mais c’est un choix, on fait attention et en avant! Pour continuer dans les finances, parlons de la retraite… Ben…. Zéro !!! Mais là aussi c’est un choix.

Ensuite, de ne presque plus penser à soi. Une maman au foyer, de plusieurs enfants a tellement peu de temps, et a tellement pour objectif le bien -être de sa famille que ses envies sont largement secondaires et souvent… passent à la trappe…Mais puisque c’est son objectif, il y a aussi une certaine forme de satisfaction, et de joie immense, donc cela compense.

les petits carnets d'alice

Je me suis dit hier soir, que j’allais vous décrire heure après heure une journée type, histoire que les personnes septiques sachent réellement ce que c’est. Aujourd’hui je me suis ravisée, car je n’avais pas fini de décrire la matinée de cette journée, que l’article était déjà bien trop long…. Non c’est pas possible, je n’ai pas envie de vous tartiner le cerveau avec ce planning de maman.

Si la mélodie du bonheur existe, je ne sais pas. Ce que je sais c’est qu’il faut s’accrocher, toujours, comme dans tout. Chacun peut trouver le bonheur dans sa vie, si on s’en donne les moyens, si on décide d’être heureux. Rien n’est parfait, c’est sûr et heureusement, mais on peut on peut s’améliorer, tous les jours et dans tout, et surtout dans sa famille, car c’est vraiment ça le plus important dans la vie.

Etre maman  au foyer c’est sportif, il faut gérer la logistique de toute la maisonnée, des habillages, repas divers et variés toute la journée, les siestes de bébé, le ménage dans la maison, l’école, les courses, les activités des enfants, les caprices, les pleurs, les douches, les rituels des couchers. Il y a aussi, toutes les visites chez les médecins et dieu sait qu’il y en a, la maman passe aussi beaucoup de temps à prendre des rdv à droite à gauche, pour tout le monde, elle assure l’intendance de la maison, elle joue, raconte des histoires, fait parler poupées et objets, surveille, prépare les vacances, et les valises qui vont avec, et sans oublier le must du must, les câlinous, les bisous, les guili guilis, car sans cela, pas la peine de faire maman au foyer.

les petits carnets d'alice

Oui c’est un choix, qui n’est pas toujours facile à endosser certes, mais ça c’est la vie, comme ceux qui continuent de travailler, parfois, aimeraient-ils peut-être faire autrement.

Pour notre famille, c’est aussi plus simple de fonctionner de cette manière car mon homme la semaine travaille beaucoup, il part le matin à 7h30 et rentre à 19h30 environ ( j’en connais qui font bien pire attention), alors autant vous dire que ses journées à lui sont aussi très prenantes et fatigantes. Donc nous avons fait ce choix,  je m’occupe des minettes et de la maison à temps plein pour le bien-être de tout le monde et lui du boulot pour ramener les pépètes. Nous ne passons pas nos WE à faire les lessives, le ménage le repassage, et les courses car tout est prêt ou presque pour que nous profitions ensemble de nos WE.

Mais c’est vrai, dans l’absolu, sur du long terme ce n’est pas une situation idéale, mais c’est aujourd’hui ce qui compte pour moi. Mes filles, mes 2 bonheurs sur pattes, qu’elles aient au moins leur maman avec elles en journée, sans manque d’amour, et une maman qui leur explique combien papa les aime, et ce qu’il fait pour nous toute la journée. Le soir quand il rentre bien crevé, il résiste encore 1h, le temps de profiter un peu des petites. Ensuite, on se détend on papote de nos journées respectives, lui de son boulot, moi des filles, leurs progrès, l’école, les moments rigolos et les pires….

les petits carnets d'alice

Oui, nous avons aussi des pires…

Par exemple, si je fais bilan du mois qui vient de s’écouler je peux constater un certain niveau de tension. Rien ne fonctionnait bien.  Je pense que tous parents sont régulièrement confrontés à ce genre de périodes dans leurs chaumières (enfin j’espère ne pas être la seule !!), ce ne sont pas des périodes vraiment rigolotes… Enfin ce n’est pas grave, l’accalmie tant espérée se fait sentir depuis 1 semaine, les explications portent leurs  fruits, donc j’entrevois une phase bien plus positive! Mais parfois c’est dur…

Alors voilà, chez nous c’est comme ça, parfois c’est le rêve, on rigole tout le temps, on est tous gentils les uns avec les autres, on fait plein de choses, et parfois c’est pas terrible, on est fatigué, on s’énerve, on ne se comprend pas, on a du mal…Mais voilà, on fait des efforts, on prend sur nous, on parle beaucoup, on se dit ce qui ne va pas. Ensuite ça va mieux. Parler et exprimer ce que l’on a sur le coeur fait vraiment du bien.

Non, on ne fait pas tous les jours des ateliers créatifs, des gâteaux, des promenades, car on n’a pas toujours le temps, ni l’envie. Par contre même quand cela ne va pas, on ne reste pas fâché, ça c’est une règle essentielle et on se dit je t’aime 10 fois par jour, car derrière le brouillard, l’amour est là, il est intact.

les petits carnets d'alice

 

2 thoughts on “la vie d’une maman au foyer