Finger pointing on tablet pc, social network concept

Et coucou tout le monde!

On m’a récemment suggéré l’idée de vous parler d’un certain sujet. Sujet tabou parfois, mais qui mérite que l’on se penche dessus,  « les enfants et la tablette ».

Alors aujourd’hui je vais vous dire ce que j’en pense. On va commencer par la tablette avec les adultes, puis je vous donnerai mon avis à travers mon expérience sur la tablette et les enfants.

Car lorsqu’on voit ce petit appareil si génial qu’il est, si plat, si geek, si plein d’applications, de couleurs, de personnalisation….comment y résister? Et c’est marrant car j’ai eu immédiatement l’inspiration sur le sujet, c’est fou non? Non, en fait ce n’est pas fou du tout!

En fait, je suis partagée. On peut tout faire avec une tablette, et la transporter partout, même aux waters, surtout aux waters me diront certains, et cela serait très bien si la tablette n’était conçue que pour cet endroit, mais non…La tablette s’insinue dans toutes les pièces de votre maison. Et  là le bas blesse déjà. Ces ingénieux ingénieurs nous ont créé une fois de plus un besoin, une dépendance, et oui appelons un chat un chat. On peut tous devenir accro à ce genre de babiole.

Alors voilà, quand on commence à rentrer dans ce système d’in-communication physique, quand on se parle sans se regarder dans les yeux, car eux fixés sur cet écran portatif à la noix, quand notre cerveau passe plus de temps à faire des recherches sur tout et n’importe quoi, ou à jouer, et qu’il préfère le virtuel à la communication réelle, là nous devrions tous nous dire qu’il y a un sérieux problème. L’être humain passe au second rang. Alors voilà, nous adultes, nous avons déjà beaucoup de mal à prendre conscience de ce carnage communicatif, allons même plus loin, nous sommes dans le déni, « ah non non, moi j’ai juste un smartphone, une tablette perso., une pour le boulot, et 2 ordi portables… et avec ma famille on communique très bien, au contraire tout va plus vite, on a plus d’infos « …. mouai…

pinterest
La voilà la vrai tablette!!

 

Car finalement, avec cette tablette qui est si simple d’utilisation et si facilement transportable, on cherche tout sur tout et tout le temps. On est au courant de tout. Pour quoi au juste? En parler aux autres? Ben non, puisque qu’il y aura d’autres choses à chercher, voir, et qu’il y aura toujours de nouvelles infos qui susciteront notre intérêt…

Nous, en tant qu’adultes, avons déjà beaucoup de mal à gérer ces nouvelles technologies alors dîtes moi comment un enfant peut gérer cela?

Oui je ne cite que les aspects négatifs, c’est vrai. Pour autant, j’ai quand même expérimenté la chose, sur mes PROPRES enfants!!! AHHHH

Je ne parle pas sans savoir, donc voici les faits.

Il y a 2 ans, nous nous sommes posés la question avec mon cher et tendre, si le papa noël apporterait à la grande, Ze tablette pour enfant…

Finalement, nous avons répondu Non.

Et il y a 2 ans le père Noël a fait en cadeau aux grands de notre petite famille, donc à nous même,  cet appareil, qui nous est fort utile dans notre quotidien, et pour la blogueuse que je suis, fort fort utile.

Ne connaissant rien à cette technologie, j’ai eu beaucoup de mal à l’utiliser et m’énervais plus qu’autre chose. Je n’arrrivais même pas à faire glisser les pages, et pensais que mes doigts n’étaient pas adaptés. J’ai même à plusieurs reprises (devant mon mari complètement Hilare et je le comprends) léché mon index pour faire glisser la page, comme on pourrait le faire avec un vrai bouquin en papier…

Ne rigolez pas, je suis sûre que vous aussi avez fait des trucs, très bêtes, dont vous ne parlerez jamais !!! Si si je le sais, on en fait tous!!

Alors au départ, je ne savais absolument pas comment se comporterait ma minette en l’utilisant, j’étais en pleine confiance et très loin de penser qu’il y avait des effets néfastes avec cet appareil. Et comme je n’ai pas de smartphone, et bien, mon innocence et ma bêtise ne m’ont pas mise en garde!!  Aussi, j’ai tout d’abord été ahurie de voir avec quelle rapidité elle a appris à s’en servir, et de manière très intuitive, ce qui n’était pas du tout mon cas comme vous avez pu le constater.

Passé le temps de la découverte de l’appareil, vint le temps du « oh non maman s’te plaît encore un peu » avec en prime, je ne vous le cache pas, les grosses comédies et les larmes car elle n’en n’avait jamais assez fait.

Là, je me suis dit, la tablette c’est comme la télé, il va falloir réglementer sinon elle va faire ça à chaque fois, et Non je n’ai pas envie d’avoir à me fâcher pour que mes enfants arrêtent ces écrans qui sont censés procurer un peu de plaisir au même titre que jouer aux  Barbies non?

Alors vint le temps des règles pour tous les écrans:

-Si tu vois un dessin animé à la télé aujourd’hui, tu ne verras pas d’autres écrans.

-Si tu veux faire de la tablette, c’est 10 min quand tu fais ta grosse commission aux wc. Pourquoi au wc? et bien tout simplement car on y passe pas des heures, et que c’est plus facile dans la tête d’un enfant qui n’a pas encore la notion de l’heure, d’arrêter quelque chose sur un temps imparti.

C’est comme, « on s’en va dans 15 min »… C’est quoi 15 min pour un petit? Cela ne représente rien, il va regarder l’horloge tourner pour voir ce que ça fait certes, mais c’est tout. Associer les minutes aux actions, c’est plus compréhensible pour lui, en 15 min tu as le temps de coiffer tes cheveux, brosser tes dents, mettre tes chaussures. Fais-le et ça fera 15 min. Pour les wc c’est un peu pareil. La tablette, c’est 10 min aux wc. Je pourrais prendre un autre moment, mais je trouve ça pas mal car elle est obligée le la poser, de s’essuyer/se laver les mains/ se rembrailler, donc inconsciemment penser à autre chose d’obligatoire, et du coup elle oublie la tablette.

-Et si elle la réclame encore? C’est non.

« Ste plait ste plait encore un peu maman chérie que j’aime??? » Avec des yeux de merlans fris…. »Bon ça va je te la laisse encore un peu »….

-MAIS NON!!! C’est là qu’est le piège!!! VOYONS, suivez que diable!!!! Il ne faut jamais céder!! Transgresser un règle une fois c’est la possibilité de la transgresser tout le temps, et les enfants n’ont pas de limites, on le sait tous!!!

-On continue, tous les jeux sont contrôlés et approuvés au préalable et il n’y aura jamais d’achats intégrés si jeux gratuits.

-Au moins elle joue sur la tablette, au moins elle la réclame, et l’inverse est aussi vrai, alors que vais-je choisir pour le bien de mon enfant???? Hum Hum je me pose la question …. 😉

En plus de la dépendance à laquelle les enfants sont encore plus vulnérables que les adultes, il y a ce comportement qui n’est pas des moindres, c’est l’énervement. N’avez-vous pas remarqué ça chez les vôtres?

Bref, voilà ce que je pense de la tablette. Pour les enfants, ça peut être sympa, ils sont initiés aux nouvelles technologies, MAIS s’ils n’en font pas tous les jours, si la durée est TRES limitée, et si le jeu n’est pas violent bien entendu.

Les enfants ont surtout besoin de découvrir le monde extérieur, et d’échanger avec des personnes réelles. Pas d’être isolés sur un écran, quel qu’il soit.

Je suis persuadée que cet état de dépendance et d’énervement est à peu près identique chez tous les enfants, alors sans les priver de la tablette familiale, la vigilance, la règle et la rigueur sont vraiment essentielles pour que tout ce passe bien sans cris sans pleurs sans problème d’addiction, ou d’excitation.

Alors pitié, n’achetez pas de tablette à vos enfants, la vôtre leur suffit amplement.

Ce petit plaisir doit-il être transformé en instrument de torture familiale? Je ne le pense pas. Mais après tout, ce n’est que mon avis…

Bien à vous les loulous !!

 

Les petits carnets d’Alice