Dire que je n’aurai plus d’enfant…

Aboutissement ou résignation?

Joie ou tristesse?

J’ai 38 ans, ça fait vieux après. Et au delà de ça, je n’ai plus envie d’être fatiguée…

Je suis du genre un peu speed, non, pas speed, mais qui ne tient pas en place, qui a toujours quelque chose à faire. Et prendre le temps de me reposer par obligation me déplaît fortement.

Mais alors, quand j’imagine mes 3 cousines en train de pouponner, de donner le sein, j’ai comme une envie de recommencer, car c’est vrai, j’adore cette étape, c’est le top mais je ne veux pas repartir encore là dedans car ça crève…Les nuits de 5 h, être réveillée toutes les 2/3 h et tout ça ….NON…

je n'aurai plus d'enfant

En fait, j’ai trop attendu avant de commencer à en avoir, c’est là que le bas blesse.

Mais c’est comme ça, alors je me dis que ce n’est pas pour rien si j’ai commencé après 30 ans, il y’a de bons côtés aussi à les faire tard les petits.

En fait j’adore toutes les étapes de l’enfant, quand ils sont nourrisson, qu’ils dorment n’importe où, qu’on les allaite, qui ne marchent pas, ne parlent pas, se laissent bercer tranquillement en vous regardant avec des petits yeux si tendres…

Quand ils ont 2 ans, ils deviennent indépendants, découvrent le monde, s’amusent d’un rien, vous racontent absolument tout ce qui leur passent par la tête, vous sortent des phrases copiées des grands, mais dans leur bouche c’est si marrant…

Quand ils sont de grands enfants vers 5 ans, qu’ils savent faire plein de choses, peuvent tenir une discussion, s’intéressent à tout posent plein de questions, font de moins en moins de bêtises, rangent leurs jouets sans qu’on leur demande, font les boutiques avec plaisir (surtout les magasins de jouets mais bon…)

Les enfants, on se languit qu’ils grandissent, et quand ils sont grands, on voudrait parfois revivre des moments qui sont passés trop vite…

Ma petite dernière, mon joli bébé, en 15 jours elle a été propre.  À 2 ans, je suis super fière d’elle, mais voilà, ça a été trop rapide je n’ai pas eu le temps de m’y faire que voulez-vous… Quand je vois son petit cucul sans couche, ça fait si grand alors qu’elle est toute petite mon bébé… vous comprenez? Même la nuit et pour la sieste elle ne souille plus rien…Une grande quoi…Elle demande à faire ses besoins, et depuis peu elle va même vider son pot toute seule. Il faut que je me fâche pour qu’elle me laisse faire! Dans 3 semaines, elle saura s’habiller, et me demandera de passer son permis ! Non mais faut arrêter là!!

Je veux bien que les enfants grandissent vite mais n’abusons pas tout de même. Laissons le temps aux mamans de se faire à l’idée, de se préparer! Pas vrai?!! 😉

 

je n'aurai plus d'enfant

Beaucoup d’humour pour simplement vous dire qu’il règne en moi parfois un sentiment étrange, et partagé. Se dire chouette, c’est la liberté, les enfants grandissent on peut faire plein de choses avec eux, finit les couches, bientôt finit les siestes, c’est super. Et en même temps quand on est femme, avec encore la possibilité d’enfanter, de mettre au monde des petits êtres merveilleux et bien ça fait aussi drôle de se dire que c’est terminé. Une étape de plus accomplie, qui est derrière, et qui ne sera plus un projet. C’est aussi un cap de vieillesse à passer.

« Tu veux encore des enfants? Maintenant tu fais le garçon? » Heuuuu je voudrais bien, mais non, j’ai maintenant besoin de vivre d’autres choses avec mes enfants existants. Ça fait parti des choix de la vie. Me trompe-je ou pas 😉 ? L’avenir me le dira.

Il y a bien longtemps j’ai regardé un documentaire sur une famille très pratiquante. Le couple avait une douzaine d’enfants. Et la maman expliquait très simplement, qu’elle ne pouvait imaginer sa famille sans bébé. Donc voyant son petit dernier grandir, hop elle remet le couvert… Cela me laisse assez songeuse… Je comprends et en même temps je ne me vois pas faire ça. Chez eux, il y a une méga cuisine avec 2 fours, 2 frigos, 2 machines à laver, une maison immense, un mini bus en guise de voiture, bref, c’est une vie XXL !!!!

Et pour le coup, moi qui suis assez curieuse, j’aimerai bien faire un stage chez eux pour voir comment ils font, mais un stage de 2 jours pas plus, curieuse mais pas suicidaire !! 

Allez je vous fais des bisous et ne vous dis pas à très vite pour cause de départ in HOLIDAYS !!!

 

je n'aurai plus d'enfant

7 thoughts on “Je n’aurai plus d’enfant

    1. Si tu me connais très bien, mais quand on ne vit au quotidien avec qqun on ne peut pas tout savoir non plus. Finalement les blogs sont aussi là pour ça, mieux connaître son prochain, partager les choses que l’on a pas forcement le temps de dire ou montrer.

  1. Moi aussi un jour je me suis dit que je n’aurai plus d’enfant… C’est le jour où j’ai réalisé que c’était aussi super d’avoir de Grands enfants, et qu’à chaque âge finalement on en profite.
    Petit deuil de ne plus donner la vie, c’est vrai. Mais jolie joie de profiter d’autres moments à fond avec les enfants qu’on a déjà.
    Et quelque part, je me dis qu’il faut faire des enfants non pas pour soi mais pour eux. Et que passé un certain âge, on fait de vieux parents…